Octobre 2016

BOCUSE D’OR 2017,
24 NATIONS EN ROUTE VERS L’EXCELLENCE!


Tous les deux ans depuis 1987, 24 candidats représentant 24 pays participent à la plus grande compétition de la cuisine contemporaine.

Après presque deux ans de sélections nationales et continentales, au terme de plusieurs mois d’entraînement intenses, ils ont 5h35 et deux épreuves pour remporter le Bocuse d’Or. Un concours exceptionnel qui célèbre ses 30 ans en 2017.

Le Bocuse d’Or est une compétition de haute précision, une lutte contre le chronomètre, une aventure humaine, une épreuve d’équipe tout autant qu’une confrontation à soi-même. Une confrontation au monde aussi, 24 nations s’affrontant en finale sur deux jours. Le temps de l’épreuve, les ateliers, construits spécialement à l’identique pour chaque équipe, deviennent un bout de territoire, 24 parcelles de pays sur le terrain neutre de la Haute Cuisine.

DEUX EPREUVES : UN SERVICE AU PLAT ET UN SERVICE A L’ASSIETTE

En 5h35, les 24 et 25 janvier 2017, les 24 chefs, épaulés par leur commis et sous l’oeil attentif de leur coach, devront réaliser une création présentée sur plat, « à la française » et une création sur assiette. Les candidats devront créer pour le plat un « Poulet de Bresse aux crustacés » sur la base d’une interprétation de la fameuse recette lyonnaise du « Poulet aux écrevisses ». Le thème assiette sera quant à lui dévoilé fin novembre.

Les candidats devront faire preuve de créativité et d’originalité face à un jury international composé de 24 chefs représentant les 24 pays en compétition. Le jury, qui sera présidé par Joël Robuchon, Orjan Johannessen (vainqueur du Bocuse d’Or en 2015) et Jérôme Bocuse, notera les candidats sur la présentation des plats, le goût mais aussi sur l’interprétation concernant le thème sur assiette.

UN PROCESSUS DE SELECTION AMBITIEUX

Cette année encore, le concours a mobilisé des centaines de chefs, lors des 60 sélections nationales à travers le monde puis des 3 sélections continentales : Amérique latine (Bocuse d’Or America Latina), Asie (Bocuse d’Or Asia-Pacific) et Europe (Bocuse d’Or Europe) ; le processus de sélection entamé il y a 18 mois a permis de distinguer 22 jeunes chefs talentueux. Pour compléter cette sélection, le Comité international d’Organisation attribue les wild cards à deux nations méritant de rejoindre la finale. Cette année, le Comité les a accordées à l’Allemagne et au Chili. Pour la première fois dans l’histoire du Bocuse d’Or, la finale accueille deux femmes chefs qui représenteront le Brésil (Giovanna Grossi) et l’Uruguay (Jessika Toni).

Le Bocuse d’Or a 30 ans et dévore à pleines dents le XXIe siècle. Créé en 1987 par Paul Bocuse, légende de la cuisine, le Bocuse d’Or s’est imposé sans contestation possible comme le plus important des concours culinaires internationaux. En 30 ans, le Bocuse d’Or a ainsi accueilli et révélé des milliers de professionnels, femmes et hommes et a poussé les candidats à se découvrir eux-mêmes, pour se révéler au monde. A la suite de son titre en 2013, le français Thibaut Ruggeri, a ainsi été choisi par Air France pour créer le menu des repas proposés en classe Business. En janvier prochain, pour célébrer cet anniversaire, des surprises émailleront les 2 jours de concours et un site web spécialement créé pour l’occasion fera partager une expérience inédite à travers 30 ans de chefs et de passion.

Télécharger le communiqué entier