NOVEMBRE 2018



GABRIEL PAILLASSON transmettra la presidence de la coupe du monde de la patisserie a philippe rigollot a l’issue de la finale 2019

Après avoir fondé la Coupe du Monde de la Pâtisserie en 1989, Gabriel Paillasson a dédié sa vie à la profession et à la compétition. En 30 ans, grâce à son formidable travail, il a largement contribué à faire du concours l’événement mondial des métiers de la pâtisserie et l’a développé pour qu’il devienne une référence auprès de tous les chefs du monde.

Dès l’âge de 14 ans, Gabriel Paillasson s’est passionné pour la pâtisserie. Il est d’ailleurs le seul chef à avoir obtenu la double distinction Meilleur Ouvrier de France pâtissier et glacier avant ses 30 ans. La formation a toujours été une valeur chère à son cœur ; il a ainsi formé plus d’une soixantaine de jeunes apprentis et a défendu ses troupes, comme il aime à le dire, pour élever toujours plus haut le métier de pâtissier. Aujourd’hui, la transmission est plus que jamais au centre de ses préoccupations, alors qu’il donne les rênes du concours le plus prestigieux au monde à une nouvelle génération.

A l’issue de la finale 2019, Philippe Rigollot, actuel vice-président du concours et président du Comité International d’Organisation, deviendra en effet le nouveau président de la Coupe du Monde de la Pâtisserie. Meilleur Ouvrier de France et lui-même ancien lauréat de la compétition en 2005, il ne fait aucun doute que Philippe Rigollot, grâce à sa vision, saura faire perdurer l’âme de ce concours exceptionnel et l’évolution du métier, sous l’œil bienveillant de Gabriel Paillasson qui restera néanmoins très impliqué au sein du Club Coupe du Monde de la Pâtisserie.